Après l’effort, le réconfort ; ou presque…

Publié le Mis à jour le

Départ 10h40 de La Réole.  On a vraiment eu une bonne idée d’avancer jusque là hier.  Ça aurait été raide de commencer par là à froid le matin.

image

On sort de La Réole et on trouve rapidement la Garonne, puis le canal latéral de la Garonne. Quelle tranquillité. .. Quel dépaysement… à l’abris sous les arbres au frais.

image

Dès qu’on entre dans le Lot-et-Garonne, on voit des champs de melons..mmmm.
On sort quelques minutes du canal pour trouver de quoi pique-niquer. Autant dire que se ravitailler dans le secteur, ça se mérite.  Nous sommes montés à Meilhan-sur-Garonne, autant dire que ça grimpe sec ! Jérôme a pris un malin plaisir à faire la descente à fond avec un bon virage dans lequel on a bien penché. Ok c’est grisant, (enfin jusqu’au jour où on se cassera la figure…) mais  j’ai quand même lâché un petit cri ridicule
En contrebas de la piste,  à nouveau un producteur de melons. Jérôme décide d’y descendre.  Comme on vit en décalé il doit être 13h30 passé.  En fait la vente commence à 16h00, du coup un ouvrier lui donne 4 melons déclassés qui allaient partir pour les poules.  C’est parfait ! On s’ apprête à repartir quand Liséa repère qu’elle vient de crever. Après étude de la question,  il s’avère qu’elle a chopé une punaise métallique sur la piste : il faut le faire quand même ! Qu’est ce qu’elle faisait bien là celle-là…

Reprise du canal,  toujours aussi reposant. On s’arrête manger à Mas d’Agennais, parce qu’on l’avait décidé et qu’il est temps de manger.  C’est pas l’endroit le plus cosy mais bon. .. Les enfants regardent les bateaux.  Finalement depuis ce matin,  on n’en a pas croisé un en navigation,  et donc on n’a pas vu d’écluse fonctionner… on est à côté d’un hangar et d’un port de bateaux de location.  Un gars de l’entreprise a repéré les enfants qui regardent, il vient de faire le plein du bateau et doit retourner le garer ; il propose aux enfants de monter,  ils sont aux anges, même si le trajet est loin de leur faire risquer d’attraper le mal de mer… toujours est-il que c’est bien sympa de sa part.

On repart après le déjeuner.  C’est plat mais chaque passage de pont ou d’écluse nécessite la montée d’un petit rapaillon bien pentu. (Bon ok il y en a aussi des faciles sous les ponts).

image

Jérôme a mal au genou droit, moi au tendons derrière la cheville gauche (comme je dis souvent : il fait pas bon vieillir. ..). On dit aux enfants qu’il va peut-être falloir qu’ils finissent sans nous.  Hé bien,  au lieu de nous plaindre, ils nous ignorent et discutent de quelles sacoches ils conservent et de comment ils se les répartissent… Non mais… !
On tombe enfin sur une écluse en fonctionnement qui fait passer 2 bateaux. Cette après-midi on voit enfin plusieurs bateaux naviguer.
La piste comprend une déviation,  on prend un bout de départementale et je montre à Jérôme un bâtiment haut dont j’ai déjà vu l’architecture à plusieurs reprises. Il m’indique que ce sont des séchoirs à tabac. Aussitôt dit,  on longe un champ de tabac. Liséa nous demande ce que vont dire les gendarmes. .. Cette enfant ne regarde et n’écoute vraiment les infos que d’un oeil et d’une oreille. ..
On arrive à Damazan et cherchons le camping. Finalement il est plus éloigné du bourg que ce que l’on croyait et on n’a pas à manger pour ce soir.  Tant pis on s’installe. Et on découvre une crevaison à Raphaël… vite on repart chercher à manger et voir la bastide de Damazan, et on revient au campement.
Ce soir,  ce sera barbecue et rouge de Buzet, on est juste à côté…
Avant de faire la vaisselle,  Jérôme voit une nouvelle crevaison à Liséa et doit réparer. Journée record,  3 crevaisons. ..
Aujourd’hui, au final une 50aine de km, 53 avec les détours.
200 m de dénivelé positif.
8 écluses.

Mercredi 8 juillet
La Réole – Damazan
53 km
D+ : 200 m

Publicités

5 réflexions au sujet de « Après l’effort, le réconfort ; ou presque… »

    trosdeboy a dit:
    8 juillet 2015 à 23 h 21 min

    D’après Sud-Ouest y aurai une péniche qu’aurait coulée parce qu’elle se serait pris une punaise.
    Z’auriez quand même par balancé la première de Liséa a l’eau !!!
    Bonne route…

    les anciens de chalosse a dit:
    9 juillet 2015 à 10 h 06 min

    On a vu vos aventures, continuez bien, ici tout va bien, il manque le canal pour nous rafraichir, c’est super on maîtrise bien la tablette comme un opinel
    Bises des anciens et bonne route

      untouraquatre a répondu:
      9 juillet 2015 à 11 h 47 min

      Cool, on est bien contents que vous puissiez regarder un peu. Bises

    le-tonton-chti a dit:
    9 juillet 2015 à 21 h 06 min

    ça fait envie la route le long du canal: c’est beau et rien que de vous voir ça rafraîchit.
    Il y a un sport très utile pour le mal au genoux et aux tendons du pied: le vélo…
    Je vais avoir trois ou quatre jour sans ordi (avant d’arriver dans les Landes); ça va me manquer de pas vous lire,mais je vais penser à vous quand même! Bonne continuation, belles découvertes.
    Bises à tous les 4

      untouraquatre a répondu:
      9 juillet 2015 à 21 h 20 min

      Je suis sûre que tu vas rattraper très vite ton retard de lecture. En tout cas merci pour tes encouragements. Biz.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s