Entrée en Haute-Garonne et traversée de Toulouse.

Publié le Mis à jour le

Nous sommes partis de Grisolles, un peu tard après avoir discuté avec une famille qui fait elle aussi des escapades à vélos et partait dans l’autre sens.
L’idée aujourd’hui est de visiter Toulouse, après s’ être déchargés dans un camping de la ville.  Nous reprenons la piste qui,  à l’approche de Toulouse et à l’entrée de la Haute-Garonne, manque légèrement d’entretien.  L’entrée dans Toulouse est plutôt catastrophique, manque de signalétique ou signalétique taggée, squat en bordure de voie… on prend la décision d’aller au camping plutôt au milieu de la ville, sachant que sur 3 l’un est à l’entrée,  le 2ème au centre et le 3ème à la sortie,  ça paraît un bon choix.  En réalité,  le GPS s’impose, les pistes sont inexistantes ou en travaux,  ça monte et on s’éloigne du centre-ville de 8 km, plus on avance, moins on le sent.  On y arrive quand même,  et bien que sur place, relançons la réflexion.
Sachant que nous retrouvons un 5ème équipier en début d’après-midi,  qu’il est impossible de lui expliquer la route et qu’on ne meurt pas d’envie de refaire cette route dans les 2 sens,  avant et après la visite de la ville,  on change d’avis et on décide de retourner en centre-ville récupérer notre équipier et finalement assurer la visite de Toulouse en synthétique et chargés !
Une fois n’est pas coutume,  les enfants assurent comme des chefs en ville.  On retrouve notre 5ème devant le jardin des plantes et nous lançons dans la visite des grands axes, places et monuments.

image

Après un coup bu sur une terrasse près de l’école des beaux arts,  nous gagnons la sortie de la ville en direction du 3ème camping.  Nous reprenons rapidement la piste près du canal qui se coup-ci est le canal du midi.  L’espace est déjà plus sympa,  il y a de nombreuses péniches,  dont certaines sont mieux entretenues et décorées que d’autres.
La piste est moins bien revêtue mais est longée par une voie en meilleurs état d’où la vue sur le canal reste parfaite.  Nous faisons le choix de l’emprunter, histoire de se faciliter la tâche,  d’autant que cette journée compte 15 km de détours inutiles.
Arrivés au camping les enfants ont encore la pêche pour jouer entre eux,  mais finalement réclameront à aller au lit dès la fin du repas.

Samedi 11 juillet
67 km
200 m de dénivelé +
Départ de Grisolles, arrivée à Deyme
Perte d’un lecteur,  gain d’un équipier… début d’un petit tour à 5.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s