De Trieste (Italie) à Umag (Croatie )

Publié le Mis à jour le

1 journée, 3 pays, 5 équipiers, 70 km, 700 m D +.

Vendredi 8 juillet.

Nous déjeunons chez notre hôte warmshower Anne-Marie.  Ne pas manger assis par terre et boire un vrai et bon café, c’est appréciable pour commencer la journée,  tout comme la compagnie d’Anne-Marie  qui est fin prête à nous accompagner depuis un moment déjà.

Il est déjà 9h50 quand nous partons. 

Anne-Marie nous sert de guide et nous emmène voir les principales rues et places avant de reprendre la montée  de cette ville pour en sortir. Si le centre ancien est très beau, la périphérie est très moyenne, comme souvent dans les grandes villes.

Nous cherchons à rejoindre la Parenzara qui est une ancienne voie ferrée transformée en piste cyclable.  Elle part de Trieste en Italie en passant par la Slovénie pour rejoindre Poreč en Croatie. Nous la prendrons et le lâcherons plusieurs fois pour privilégier la vue sur la mer.

Rapidement, nous nous trouvons au milieu de la campagne, au milieu des vignes. Dans la matinée, nous quittons l’ Italie et arrivons en Slovénie. La vue est magnifique.  Nous sommes au milieu des noyers, des pêchers, des oliviers, des vignes, quelques pommiers et figuiers aussi.

On enchaîne de sacrées descentes avec de sacrées montées.  On pique-nique à Isola, après un tour à Koper, tranquillement face à la mer.  Les enfants passent les 3/4 du pique-nique au bord de l’eau et reviennent régulièrement au ravitaillement.
On rattaque ensuite d’énormes montées avec vues sur la mer, avant de retrouver les différents vergers. 

Anne-Marie nous guide sur des pistes qui nous permettent d’avoir une vue imprenable sur les salines un peu avant la frontière croate.

On passe ensuite la frontière sur la grande route. Double poste frontière et présentation des cartes d’identité.

La route qu’on prend ensuite est plutôt dure et pas folichonne. Il fait dire qu’on a déjà quelques km dans les pattes. On cherche un camping.

La terre ici est toute rouge. 

Le camping qu’on trouve est collé à la mer.  Les enfants partent dessuite se baigner il est déjà 19h. On les rejoindra rapidement après avoir montré la tente.  Même tard,  l’eau est particulièrement bonne.
On boira la bière de la recup’, installés sur les cailloux les pieds dans l’eau pendant que les enfants se baigneront jusqu’à environ 20h30. Les vraies vacances. ..

Le bilan de la journée est très positif,  on a fait un belle rencontre et on s’en ai mis plein les yeux.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s