De Pula à Labin. ..

Publié le

Lundi 11 juillet

72 km, 800km D+

Ce lundi nous savons que c’est une journée de transition, nous avons besoin de nous rendre d’un point A à un point B. C’est pas plus compliqué que ça. ..par l’intérieur des terres. Alors pour changer, on va se baigner dès le petit déjeuner ! 

On part donc déjeuner au bord de la mer et enchaîna par une baignade. Enfin nous les grands parce que les petits ils ont fait avant et après !

Et avant,  …

On visite donc les arènes, allons aux portes jumelles et au théâtre et  au forum où se trouve le temple.

Une fois le tour de la ville fait, nous attaquons la route, il est déjà tard sans doute midi bien sonné et ça monte. On part dans la campagne. 

L’exercice consiste à contourner l’aéroport de Pula. On vise au plus court. Sauf que ce que la carte et le gps ne disent pas c’est que la route est bloqué soudainement par une barrière.  Un gars finit par nous parler à l’interphone ;  on a le choix, il parle croate, italien ou allemand… 😦 pour nous dire que c’est interdit fermement… Bon c’est bon on a compris,  on va faire le grand tour ! 

Au 1er village, on achète à pique-niquer dans la petite et seule épicerie. On n’a failli ne pas s’arrêter pendant qu’elle ne servait qu’à alimenter les buveurs de bières du village alignés sur le mur voisin. Elle sera finalement un super arrêt, émis de nous permettre de nous ravitailler en eau et en nourriture, on n’y trouvera du lubrifiant/dégrippant pour les chaînes du vélos qui ont bien chargé avec toute la poussière des chemins…

Après le pique-nique à la sortie du village, nous empruntons un petit chemin qui doit être un raccourci.  A nouveau,  c’est plus pour les vtt que pour notre tandem, Jérôme  peste… 

On reprend la route et refaisons encore le plein d’eau chez l’habitant qui nous met même des glaçons !  On enchaîne les côtes, ce pays ne descend jamais longtemps ou toujours trop vite !

Il fait chaud on s’arrête boîte un shwepps dans un café.  Il nous apprend qu’on est sur une journée caniculaire  et qu’on en a encore pour une longue descente une longue montée et rebelotte. ..

Au bout d’un moment,  on change carrément de paysage, type montagne (presque on rentre du ski!). Descente jusqu’à 14 %. Et bien il fait remonter derrière et on l’a bien senti ! 7km de montée, un vrai col ce coup-ci…

Mais la vue est sympa et forcément en payant tard on se tape ça à 19h, on est à l’ombre et il fait moins chaud, c’est l’avantage ! Mais la vue vaut le coup !

On jette l’éponge à Labin, on dormira là !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s