En route vers Zadar

Publié le Mis à jour le

Dimanche 17 juillet.

115 km – 900 m D +

Le titre « journée record »  étant déjà pris, on va rester sur ce titre… mais c’est un nouveau record…

Départ. ..6h50  (tiens encore un record). Faut qu’on avance, ça fait 2 jours qu’on se repose,  on a décidé de brancher le réveil pour 6h00,  et on avisera selon la météo. ..

On se couche inquiets pour notre départ … le vent se remet à souffler… fort…très fort. On n’est pas inquiet pour notre sécurité,  on a la même tente que Nicolas Vannier utilise dans ses périples en chiens de traîneau, on a mis TOUTES les sardines, et on est à l’abris derrière un muret.. . Mais qu’est ce que ça souffle ! On pensait que ça s’était quand même plutôt calmé dans l’après-midi précédente mais ça donne l’impression de repartir de plus belle… ça suffit maintenant la Bora ! 

Finalement ça se calmera vers 3 h du matin ! Ouf… pourvu que ça tienne…

Le réveil sonne à 6h, tout est calme : hip hip houra ! On est tous en forme et on se lève motivés. 

Finalement,  après un rapide petit-dejeuner, on décole à 6h50 (nouveau record). 

Bon j’ai un peu oublié le déroulement tellement c’est allé vite.  Finalement on choisit de prendre la route côtière et non de passer par l’île de Pag qui annonce un sacré dénivelé et nous ferait cheminer au centre de l’île.  
Dessuite,  les paysage sont magnifiques, d’abord la montagne, puis la route côtière qui fait face à l’île de Pag. 

Vu d’ici,  l’île a l’air pelée et déserte, le peu de vie est semble-t-il de l’autre côté,  on saura en fin de journée que c’est relativement très pelé là-bas aussi.
Pour revenir au déroulement,  je crois qu’à 9h on avait déjà fait 26 km, à 11h :50 km, lors de notre pause déjeuner 70…

On pique-niquera à Starigrad, face à la mer. On a aperçu un banc et on s’est avancé. En fait c’est un mini camping,  il y avait juste 2 camping-cars.  Le propriétaire nous autorise malgré tout à rester 1 heure. En fait,  il nous prendra même en photo et se fera prendre en photo devant de vélo.  Les hollandais en camping-car nous porterons même des tranches de pastèque, 2 fois ! Pas qu’on fasse pitié. .. je crois qu’on fait encore une fois l’attraction.  Ce matin se sont encore succédés les levés de mains, de pouces et les klaxons. ..
On s’accordera un petit café avant de repartir. On se fait interpeler par un couple vu une 50aine de km plus tôt le matin à qui on avait demandé où trouver une épicerie ; ils étaient très surpris de nous voir là, et nous très surpris qu’ils nous interpellent alors qu’on avait eu l’impression de les déranger avec notre question d’épicerie le matin ! Je suis sûre qu’une fois qu’on a eu le dos tourné ils ont dit à leurs gamines : « si vous êtes pas sages l’année prochaine vous allez en vacances avec eux ! « .

On repend enfin la route ce coup ci en longeant le Nacional park Paklenica. Je n’ai pas de jolies photos parce qu’il y a toujours des fils électriques. .. 

Ce matin on a bien roulé, il y a eu du dénivelé mais régulièrement et doucement, entre nos entraînements sur l’île de Cres et nos jours de repos forcé je crois qu’on a fait ça à l’aise.  On nous dit que la suite est plutôt plate.  Après concertation familiale, on se dit qu’on avance au moins jusqu’à Novigrad, au mieux jusqu’à Zadar, on refera un bilan intermédiaire de l’état des troupes avant de trancher. On a quand même un penchant pour Zadar, car demain on voudrait louer une voiture et partir au Nacional Park Plitvicka Jezera. 

Aujourd’hui on est aussi en contact avec Anne-Marie, notre hôte warmshower de Trieste et son conjoint Didier qui sont en WE dans le secteur. Ils sont descendus par l’île de Pag et remonteront par la route côtière, on devrait donc les croiser.  Ils nous retrouvent effectivement une 15aine de km avant Zadar. C’est un plaisir de les revoir, les enfants sont ravis aussi. On boit un verre ensemble,  l’espace d’une heure,  et on doit reprendre la route on sait quand même pas bien comment on va s’organiser pour dormir etc… cela dit,  on prend quand même 5 mn de plus pour leur faire essayer le tandem ! 
« C’est quasiment tout plat » disaient les différentes personnes interrogées. .. Autant dire qu’ils n’ont pas le niveau dans l’oeil ! Pfff que de montées !   

Les enfants restent motivés,  ils veulent battre leur record de km/j…

On arrive aux portes de Zadar, plutôt dans la partie zone commerciale. Arrivés au niveau des concessionnaires automobiles, on se dit que ce serait bien de stopper dans le secteur toujours dans l’idée de trouver une voiture à louer et décoller tôt demain. .. Il suffit de tourner la tête pour voir des panneaux de chambres à louer.  Ça manque de charme, mais il ne faut voir que le côté pratique. .. Jérôme part en exploration pour en trouver une dans laquelle on peut stocker les vélos. On finit chez un vieux monsieur qui parle français pour avoir travaillé 6 mois en France en 1974 puis pour y avoir fuit pendant la guerre… nous partageons notre repas avec lui.  Pour une fois qu’on roule pas demain,  on s’est pris une bouteille de vin, il nous fait aussi goûter le sien qu’il fait lui même. 

On passe notre soirée à discuter et à organiser cette location de voiture.  Il nous a rapidement proposé de nous conduire en voiture aux agences de location ; c’est déjà vachement sympa. 

Bon c’est pas tout mais avec 115 km dans les pattes, il faut dormir ! 

Publicités

2 réflexions au sujet de « En route vers Zadar »

    Julien a dit:
    18 juillet 2016 à 5 h 29 min

    Chapeau!!!!
    J’ai le sentiment qu’en general vous avez trouvé des gens accueillant jusqu’ici, aidant…. Chez nous lorsque l’on est en vélo on a l’impression de déranger les usagers de la route!!!
    Pour ce qui est du nouveau record, effectivement cela en est un, par contre je pense que vous pouvez battre aisément celui de la veille et faire moins de 6,2km 😉
    Amusez vous…
    Bises

    le-tonton-chti a dit:
    18 juillet 2016 à 7 h 39 min

    Chapeau, vous allez bientôt faire des étapes plus longues que celle du tour!
    J’arrive pas à mettre des smileys mais je voulais vous mettre plein de pouces levés!
    Il paraît que Zadar est une ville magnifique. vous nous raconterez.
    Bonne route.
    Grosses bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s