De Rotterdam à Hellevoetsluis. 

Publié le

Mardi 25 octobre – 64 km.

Encore une bonne nuit de sommeil pourtant en plein centre de Rotterdam et en auberge de jeunesse ! 

Depuis la fenêtre,  on voit qu’un marché s’est installé sur la place d’en face,  devant le Markthal. On ne doit rendre la chambre qu’à 11h, c’est l’occas’ d’aller y faire un tour sans notre chargement.

On descend au petit-déjeuner ; c’est un petit déjeuner salé, ce qui ravit les enfants et devrait nous aider à avancer ensuite. 

Le marché commence par une allée entière consacrée aux fleurs ; les prix sont souvent abordables, je comprends pourquoi toutes les maisons sont fleuries quand on regarde les fenêtres sans rideaux des maisons. Une autre aux fruits et légumes dont la plupart sont assez exotiques, et c’est vrai qu’on voit beaucoup de restaurants étrangers dans le pays, de ce que l’on a lu, la cuisine et multi-culturelles. On enchaîne ensuite avec une allée immense, fournie et bien présentée de poissons ; puis vient le bazar (y compris pour vélos) et les vêtements.

On décide enfin à partir. En récupérant le vélo, on se rend compte que le pneu avant du tandem est sacrément usé  (après environ 3800 km, ça s’explique. ..) on voit la sous-couche de « caoutchouc » bleu (l’ame). Il est plus prudent d’en trouver un avant de partir. .. 

Après une 1ere tentative sans résultat, on finira à Décathlon en centre-ville avec un pneu de bmx… ça devrait faire l’affaire !
Enfin le vrai départ (1 1h30 environ 😦 ).  On passe non loin du pont Erasmusbrug, de jour cette fois. On ne le traversera pas. On privilégie un tour vers le parc de Heuvet à Rotterdam d’où nous voyons la tour Euromast (185 m de haut avec une capsule qui monte en spirale autour du mas pour une vue panoramique sur la ville), nous prendrons un bac plus loin.

On déambule pour sortir de la ville,  d’abord l’habitat ancien,  

…puis le début de la campagne avec de nombreuses serres (ortensias, fleurs, cactus…), puis le secteur industriel (très industriel). On longe un canal (une rivière ?) qui nous mène au bac. On y voit de gros porte-conteneurs, qui croisent les cygnes sereins. 
On arrive pile poil quand le bac démarre !  Pfff… Finalement il revient vite ;  la traversée est rapide…

On roule en direction de Brielle, ville aux fortifications en forme d’étoile. On pique-nique un peu avant. Arrivés à  Brielle, on tombe sur une des pointes de l’étoile qui limite les douves.

Un moulin y fait face. On fera le tour de la ville qui n’a rien de bien extraordinaire en dehors de ce qui ne peut être vu qu’à vol d’oiseau. 
On reprend la route vers Hellevoetsluis, mais pas par le chemin le plus court, par la forêt.  On voit plusieurs serres de tomates, des haras ou centres équestres. 

On arrivera enfin près de la mer.  On fera un petit détour pour la voir. 

Puis on reprendra la route …

…vers notre hébergement en forme de calèche.

Encore une journée sans pluie ! Cool !
Le vélo du jour : double selle, parent-enfant, pas bête !  :

(Notez aussi : le kway de selle !) 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s