Arrivés à Rome

Publié le Mis à jour le

Lundi 17 Juillet.  De Passoscuro à Roma … 27 km.

Vu notre peu de km jusqu’à Rome, compte – tenu de la journée d’hier et du raffut du début de la nuit.  On se lève mollement. On plie toutes nos affaires, et on prend le temps d’aller à la plage.  L’eau est sacrément froide. On rejoint les vélos vers midi mais les enfants mettent un temps monstre à se rincer à un robinet et à se changer. Ça les amuse, ils sont de bonne humeur.  Après avoir fait les courses et avalé une banane pour se donner des forces, on décolle enfin.  Cette ville est vraiment chargée d’ordures, je suis contente de la quitter même si les bas-cotés nous rappelle à son bon souvenir. ..
Au bout de 10 km où on n’a pas trouvé d’endroit sympa pour pique – nique, on arrive sur la SS1 que l’on a déjà empruntée à de multiples reprises, sauf que là c’est devenu une 2 x 2 voies bien circulante. On s’arrête mettre chasubles et lumières arrieres clignotantes rouges et c’est reparti comme sur la E80 dimanche : enfants à l’avant, Jérôme en coach, moi les yeux rivés dans le rétro à tendre les bras pour indiquer notre direction ou la nécessité de se pousser. Avec Jérôme on n’en peut plus, on n’avance pas, les cuisses tirent. On s’arrête plusieurs fois pour boire et une fois pour changer la tête du peloton, le plus souvent dans les stations services. Objectivement, ça se passe plutôt bien, mais quel stress, je risque de m’en sortir avec quelques cheveux blancs ! Et que c’est éloigné du « concept » des vacances à vélos ! 

Les enfants eux le vivent très bien.  Liséa me sort même une banalité sur les modèles de voitures qui me fait penser qu’elle n’est vraiment pas stressée par ce qui se passe. 

Mais ça y est on est à Rome !

On s’installe, et on mange enfin, il est près  de 16h, on est sur les rotules. Je tente de suggérer qu’on visite Rome puis qu’on loue un camion pour se trouver un point de chute entre Naples, Pompeî et le Vesuve. Je rêve d’une rando dans le calme au Vesuve, loin du bruit des voitures et des ordures qui jonchent le bord des routes.  Je suis minoritaire.  Personne ne me suis… On met ça sur le coup de la fatigue. Cela dit la fatigue est générale.  Bien qu’à Rome, on ne décolle pas d’ores et déjà visiter. On va se détendre à la piscine après avoir lancé une machine de linge.  Les enfants s’eclatent, on se demande d’où ils tirent leur énergie.  Nous on étudie les alternatives d’organisation de la visite de Rome. On va faire quelques courses.  Ils me prennent de la confiture au citron pour le petit dej ‘ et des mousses au chocolat pour le dessert pour prendre soin de mon moral.  Entre 3 et 5 journées de velos nous attendent encore dans ce pays si peu adapté…
En attendant, on se ressource avec un vrai repas du soir et on pose les vélos pour 2 ou 3 jours…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s