De Nazaré à Peniche.

Publié le

Samedi 7 juillet. 62 km, D+ 850 m. 4h15 de vélo, 14,55 km/h en moyenne 😔. + 6 pour aller visiter Peniche = 68 km.

Départ vers 9h45, et d’entrée c’est une côte.

Aujourd’hui, pas de piste cyclable, pas de GPS.

Il ne s’est pas non plus allumé ce matin. On va tester l’application Maps.Me, conseillé par Jan qu’on a accueilli en warmshower au mois de mai. Je l’avais téléchargé avec les fonds de cartes nécessaires. Comme on avait aussi oublié le support de GPS, on en avait acheté un au decat’ de Porto, et c’est un support de téléphone, on peut au moins gérer l’affichage.

On ne met pas l’outil navigation sur le téléphone pour économiser la batterie mais c’est à priori moins pratique aux dire de Jérôme… mais on sait que les habitudes ont la vie dure et il ne se remet pas de cette trahison / abandon.

On continue par un enchaînement de montées et de descentes.

Plutôt dans la forêt. Après une quinzaine de km on arrive dans une petite baie, petite station balnéaire, São Martinho do Porto.

On s’arrête faire un petit dej’ complémentaire parce qu’on est parti l’estomac léger.

Alors qu’on a le dos tourné, une femme en profite pour poser son enfant sur le vélo, sans rien nous demander.

On quitte cette baie,

Et on repart dans un enchaînement de montées, descentes et traversées de villages.

Aucunes périodes de plats pour récupérer, chaque carrefour (ou presque), nécessite un arrêt pour étudier les indications du gps du téléphone. Jérôme râle… le téléphone chauffe et la batterie se vide.

On contourne un nouveau bras de mer, le Lagoa de Óbidos, toujours avec du relief … et sans vue sur la mer.

On traverse un secteur avec plein de vignes et même des bébés pieds de vignes, de poiriers, et surtout, des sortes de cannes de provence.

On arrive enfin à avoir une vue plongeante sur l’océan. Tout un secteur s’est développé autour du golf, avec plein de constructions nouvelles.

Non sans hésitation on s’engage sur une piste, en principe pour 1,4 km, 4 km selon Jérôme. On a chassé 2 fois, mais on n’a pas chaviré 🤗. Jérôme n’a pas aimé, moi oui, je trouve que c’est en passant par là qu’on voit le vrai Portugal, lui pense plutôt à l’entretien du vélo. On a longé des champs d’ail, de choux, de poireaux, croisé des voitures, bravé la poussière…

On arrive ensuite à Ferrel qui a ce coup-ci un bras de terre dans la mer. Ça donne à cette extrémité un petit côté sympa. C’est surtout centré autour du surf. Et ca souffle sacrément !

On retrouve enfin une piste cyclable pour rejoindre Peniche où on arrivera vers 15h30. On n’a toujours pas mangé, il commence à faire faim malgré la banane mangée dans les côtes en sortie du bras de terre.

On s’installe,… 2 fois, suite à un mauvais choix d’emplacement dans ce camping en terrasse et sans arbre (c’est important pour tendre un fil pour faire sécher les serviettes…).

On mangera un plat de pâtes bien mérité vers 17h30.

Une bonne douche et une pause. On arrive à convaincre les enfants de ne pas aller à la plage avec ce vent. C’est d’autant plus facile qu’ils ont envie de se poser pour lire…, ce qu’ils n’auront finalement pas le temps de faire car ils ont un ou 2 jours de retard sur leur carnet de voyage…

On part ensuite visite le vieux Peniche, on a traversé la partie la plus récente tout à l’heure, immeubles collectifs et boutiques de marques de surf…

On reprend les vélos et on se promène autour de la citadelle, dans les rues de la vieille ville et on rentre.

Objectif, aller au lit tôt ! Entre le retour tardif de la visite de Porto, la visite de Coïmbra en nocturne, les copains retrouvés à Nazaré, on ne s’est pas vraiment couché tôt et on a quand même des grosses journées.

Ha au fait ! On utilisera le GPS de rando demain. Jérôme a encore bataillé pendant la pause… C’est le bouton de démarrage qui a un problème. En appuyant avec une petite clé, ça démarre ! Bonne nouvelle.

Publicités

2 réflexions au sujet de « De Nazaré à Peniche. »

    Le-tonton-chti a dit:
    8 juillet 2018 à 18 h 53 min

    Je peux m’inviter un soir pour des sardines grillées et un pastel de nata? Si oui, je prends mon V’Lille et j’arrive tout de suite. OK?
    Qu’est-ce que c’est beau! Merci de nous faire découvrir tout ça.
    J’espère que vous êtes bien en forme et que « ça roule » bien.
    Le GPS marche?
    Bonne route.
    Et bises à tous les 4.

      untouraquatre a répondu:
      8 juillet 2018 à 20 h 24 min

      Quand tu veux ! Vérifie la pression des pneus avant de partir, on s’occupe du reste. Biz.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s