D’El Rocío à Dos Hermanas (Seville).

Publié le

Mardi 24 juillet 2018. 68 km, D+ : 300 m.

Départ 10h30, trop tard compte-tenu de l’ensoleillement de la région… tant pis.

On commence par un tronçon de route assez peu fréquenté, grillage des 2 côtés pour « protéger » soit les zones de cultures, soit le parc naturel de Doñana, mais essentiellement de la forêt de pins aujourd’hui.

Les bas côtés sont larges et sans arbre la plupart du temps, sans doute pour limiter les risques d’incendie, mais pas d’ombre pour nous rafraîchir. Pour l’instant ça va, on se fait du vent…

On arrête prendre un café et se ravitailler au 1er petit village car on sait que ça va être encore le désert aujourd’hui. La Madone d’El Rocío est encore souvent mise à l’honneur en azulejos sur les maisons.

On sort du village et on a 2 options : soit la route, légèrement plus longue, soit une piste dont on connaît pas l’état. Un 4/4 en arrive soulevant la poussière. Je lui demande comment est la route, plus par langage des signes qu’autre chose, puis il se met à nous parler de la route. Je crois qu’il a un accent très fort… à part une fois tout droit, une fois à droite et qu’il y a un pont, je ne comprends pas grand chose….

On s’engage avec la « peur » des passages de sable… ce sera finalement notre partie préférée de la journée. A part les 3 voitures qu’on a croisées au démarrage, qui en plus de notre couche de crème solaire, nous ont couverts d’une fine couche de poussière (protectrice ?)… on n’a plus croisé personne. Il n’y aurait pas fallu qu’il nous arrive quoi que ce soit, au milieu de… rien… mais on était bien… Au début, on longe des champs d’agrumes et d’oliviers… puis seulement des pins. Nous, on est bien dans les pins… nos racines landaises peut-être…

Au bout d’un moment, on se fait un arrêt photo à 4.

On ose même fêter notre dernière journée, notre victoire, bien qu’il puisse encore nous arriver quelque chose…

Au milieu de rien, on trouve des aires de pique-nique, mais on repousse ; le gps nous indique qu’il y en a une juste avant de reprendre la (vraie) route.

On aura quand même fait 20 km là au milieu, chassant de temps en temps, mais toujours « debout »…

Arrêt pique-nique, position : « nos pieds ne se feront pas piquer et envahir par les fourmis… »

Puis, on reprend la route dans la plaine du Guadalquivir… changement de paysage d’un coup. Retour des cigognes et des rizières…

et des voitures, et des camions, mais ça va.

On arrive à La Puebla del Rio pour prendre un bac.

Le Guadalquivir n’est pas très clair…

C’est rapide…

On repart sur la route, nouvelles cultures… dont une méconnue : coton ?

Puis du tournesol, et des couleurs de champs variées…

On est sur la bonne voie,

Jérôme décompte les kilomètres…

Dos Hermanas sera notre destination finale, aux portes de Séville. Ce panneau nous servira de bannière d’arrivée.

On s’installe au camping, calme, on est assoiffé. On descend quelques litres d’eau et on file à la piscine.

Ce soir c’est repas espagnol. On fête notre nouveau périple fini sans gros souci.

Demain, visite de Séville…

Publicités

3 réflexions au sujet de « D’El Rocío à Dos Hermanas (Seville). »

    Trosdeboy a dit:
    24 juillet 2018 à 21 h 35 min

    Bravo, bravo, bravo !!!
    Profitez des quelques jours, lundi est dans une semaine.

    Julien a dit:
    24 juillet 2018 à 22 h 54 min

    Encore une belle expédition, Liséaa encore bien pris le soleil. Bonne visite de Séville, il reste quoi de l’expo universelle?

      untouraquatre a répondu:
      25 juillet 2018 à 21 h 36 min

      Il y a eu 2 expos universelles à Séville : 1929 et 1992. On a vu les restes de 1929 aujourd’hui, on verra 1992 demain.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s