Fin du voyage…

Publié le

Samedi 28 juillet.

Ça y est, c’est aujourd’hui qu’on reprend l’avion. Les vélos sont dans les cartons. Il reste à emballer nos dernières affaires et préparer les sacoches qui restent avec nous en bagage à main en prenant soin de retirer tout ce qui pose problème en fonction des règles des aéroports.

Jérôme part à 8h00 en transport en commun récupérer la fourgonnette réservée pour transporter tout le matériel à l’aéroport. De notre côté, on plie le reste.

Les enfants s’occupent de la tente.

Je m’occupe des cartons. Quand Jérôme revient avec le camion, il ne reste plus qu’à fermer les cartons.

On charge et on finalise.

On est à l’aéroport avant 12h00.

L’enregistrement n’est sensé débuter qu’à 14h20, mais Jérôme doit encore ramener le camion à la gare et revenir en transport en commun.

Les enfants patientent en lisant et en jouant au Uno.

Au retour de Jérôme, on mange nos sandwiches et l’enregistrement ouvre. On a de la chance, on est dans les 1ers. On doit ensuite attendre que quelqu’un vienne nous voir pour s’occuper des bagages hors format, nos vélos.

Une dame finit par arriver, on doit la suivre, prendre un ascenseur dont la taille est limite pour recevoir nos cartons. On doit les sortir des chariots, faire en 3 voyages et on se retrouve dans le bon service dans lequel les portes sont encore trop étroites ! Et c’est pourtant l’accès au service bagages hors format !

Une fois ça géré, on remonte et on va vers l’embarquement.

Le bagage à Liséa est encore arrêté pour contrôle. Pourtant, elle a veillé à ne pas mettre le porte monnaie que le contrôleur avait pris pour une crème. Ce coup-ci, la machine indique « présence d’explosifs » … « _mais oui mais oui ». Pendant que le gars fait son job, je récupère le reste des affaires sereine. Le passage des portes nécessite de sortir tout ce qui est électronique et batterie, en dehors des housses, ranger les 3 liseuses, les téléphones, le chargeur externe etc n’est jamais très rigolo quand les autres casiers arrivent derrière.

On entre enfin dans l’avion, sous un soleil de plomb, la chaleur est amplifiée par l’air soufflé par le moteur de l’avion.

On s’installe et l’1h25 de vol passe tranquillement en lisant.

Après l’atterrissage, quelques applaudissements nous font rire.

On descend rapidement à Bordeaux mais on se retrouve dans un hall plutôt petit où on n’est jamais arrivé avec 2 tapis, pour 5 vols annoncés pour les restitutions des bagages. Autant dire que c’est long. Et encore plus long pour nos bagages hors format, on a cru un moment qu’ils avaient renoncé à nous les rendre là.

Il y avait tellement de monde qu’on a renoncé à aller chercher des chariots tout de suite. Quand ça se vide un peu, je m’engage dehors mais le coin à chariots le plus près est vide, et je suis partie avec 2 petits sacs et une sacoche… demi tour, il faut que je me décharge avant de partir beaucoup plus loin chercher 3 chariots.

Entre temps, nos gros cartons arrivent mais gênent la foule qui attend à côté des tapis. Du coup je garde les 1eres affaires pendant que Jérôme approche les gros cartons en les faisant traîner. Les enfants, qui étaient à la sortie des tapis arrivent avec les « petits » cartons. Un est salement amoché mais a priori, rien n’a dû s’échapper.

Une fois tout ressemblé dans un endroit moins gênant, on part chercher les chariots, on dit aussi à papi qui vient nous chercher avec la remorque qu’il peut maintenant s’avancer. On est sur une extrémité de l’aéroport, on n’est pas hyper rapide. Il arrive à se garer en face. Ça c’est cool. Sauf que les gros massifs en béton bleu qui accessoirement servent de bancs sont trop rapprochés pour qu’on arrive à passer avec nos chariots remplis des cartons de vélos. Une fois de plus, on manoeuvre ! On charge vite la voiture et la remorque et on sort de là.

Le retour est un peu long avec plusieurs ralentissements mais se passent bien. On relate nos aventures et anecdotes… et nous soucions de la hauteur de l’herbe et de l’ampleur du travail pour remettre la maison en état… Ça y est les vacances sont finies…

Publicités

Une réflexion au sujet de « Fin du voyage… »

    Le-tonton-chti a dit:
    29 juillet 2018 à 21 h 40 min

    on voit que l’organisation est rodée!
    Bon courage pour la reprise et merci encore de partager tout ça.
    Bises à tous les 4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s